Communiqué de presse : l’éducation, clé de l’émancipation des femmes

Publié dans Espace presse

Paris – Le 6 mars 2019. Aide et Action, organisation de solidarité internationale spécialisée dans l’éducation, rappelle que, aujourd’hui encore, plus de 34 millions de filles ne sont pas scolarisées et près de 500 millions de femmes ne savent ni lire ni écrire. Parce que cet état de fait les expose davantage aux grossesses et mariages précoces, à la dépendance et aux métiers précaires, ainsi qu’aux violences et atteintes de leurs droits, Aide et Action, a fait de l’éducation des filles et des femmes une absolue priorité.

Comme chaque année, le 8 mars célèbre la Journée internationale des femmes. Cette date rend hommage à toutes les femmes, reconnues pour leurs réalisations en faveur du développement, de la paix, de l’éducation etc.

Pourtant, mœurs et mentalités évoluent lentement. En dépit des efforts faits, partout dans le monde, pour parvenir à l’égalité des genres, la réalisation des droits des femmes et leur participation aux processus politiques et économiques sont encore loin d’être une réalité.

Depuis toujours, Aide et Action fait de cette problématique l’un des piliers de sa mission sociale. Projets « Écoles amies des filles », alphabétisation des femmes, sensibilisation des communautés à l’éducation de toutes… Notre organisation multiplie les approches pour contribuer à l’élimination des disparités de sexe dans les enseignements primaires et secondaires et à agir en faveur du droit des femmes et de l’égalité des genres. L’association travaille notamment à l’amélioration de l’environnement scolaire et la promotion de contenus d’enseignement favorisant l’équité de genre, à l’alphabétisation des femmes, notamment de celles vivant en zone rurale ou issues de communautés marginalisées, et à leur accès aux opportunités économiques, notamment à travers la formation professionnelle et le soutien à l’entrepreneuriat.

À l’occasion de la Journée internationale des femmes 2019, Aide et Action publie un dossier spécial, une série de portraits de femmes originaires de l’un des 19 pays d’intervention de l’association. Ces dernières témoignent de la façon dont l’éducation leur a permis de (re)prendre le contrôle de leur vie et, au-delà, de changer celle de leurs enfants et de leurs communautés.

  • Au Sri Lanka, Tharushi se bat pour son avenir : Au Sri Lanka, en 2017, seule une femme sur trois faisait partie de la population active. Pour aider les jeunes adultes les plus défavorisés, Aide et Action a mis en place le programme de formation professionnelle « iLead ». Tharushi, victime du tsunami de 2004, fait partie des bénéficiaires.
  • Burkina Faso : « Apprendre pour changer » et contrer l’analphabétisme des femmes : Au Burkina Faso, près de 3,5 millions de femmes (58% de la population adulte) sont analphabètes. Depuis 2015, le projet « Apprendre Pour Changer » (APC) a pour objectifs de favoriser l’émancipation économique et sociale des femmes en augmentant notamment d’au moins 50% le nombre de femmes alphabétisées.
  • En Chine, Yang et Mei réalisent leur rêve : Yang et Mei sont aujourd’hui deux entrepreneuses, qui ont vu leurs vies profondément transformées grâce à Aide et Action. Notre projet qui vise à développer l’autonomisation des femmes vulnérables en Chine leur a permis de réaliser leur rêve : ouvrir un restaurant.
  • Aïcha Bah Diallo, une femme d’exception : Aïcha Bah Diallo, Présidente d’Aide et Action et ancienne ministre de l’Education en Guinée, est une figure reconnue dans les domaines de l’éducation pour tous, tout au long de la vie, en particulier celle des filles, et de la lutte pour les droits des femmes, elle représente aujourd’hui un modèle féminin en Afrique.

Convaincue que, sans éducation, aucun progrès économique, social, sanitaire ou politique n’est possible, Aide et Action contribue, depuis plus de 35 ans, à améliorer l’accès et la qualité de l’éducation pour des millions d’enfants et d’adultes. Aide et Action travaille en étroite coopération avec les acteurs, populations, associations, gouvernements et autorités locaux. Nous menons aujourd’hui près de 80 projets dans 19 pays d’Afrique, d’Asie du sud et du sud-est ainsi qu’en France – Europe, pour plus de 2 millions de personnes dont plus de 1.5 million d’enfants. Nos projets sont centrés autour de 9 grands domaines d’intervention (l’éducation des plus petits, des femmes et des filles, des adultes, en contexte de migration etc.) Notre objectif : agir sur les obstacles qui entravent l’accès au savoir et à la connaissance. Aide et Action est une association reconnue d’utilité publique et libre de toute attache politique et religieuse. Notre engagement et nos actions sont fondés sur les valeurs de liberté, respect, solidarité, équité et intégrité.

www.france.aide-et-action.org/

Pour tout complément d’information et/ou demande d’interview, contactez :

  • Anne Cassiot – Responsable des relations médias à Aide et Action

Tél : +33 (0)1 55 25 70 13 – anne.cassiot@aide-et-action.org – @anne_cassiot

  • Isabelle Merny – Directrice de la communication à Aide et Action

Tél : +33 (0)1 55 25 70 49 – isabelle.merny@aide-et-action.org