[Vidéo] Langue natale : Les enfants des communautés tribales font leurs premiers pas à l’école grâce à Aide et Action

Publié dans Actualités,Projets

1 enfant sur 2 dans les pays à faibles et moyens revenus apprend à lire, écrire et compter dans une langue autre que la sienne. Pour ces enfants issus des minorités ethniques, le chemin de l’éducation est donc pavé d’obstacles et de complexités. Comment en effet apprendre correctement quand la langue de l’enseignant n’est pas celle parlée au quotidien, avec les parents et entre enfants ? L’élève immergé brutalement dans une autre langue et culture a du mal à suivre, à comprendre les indications du professeur, n’arrive pas à faire ses devoirs, décroche rapidement et finit par abandonner l’école.  Et devant de tels résultats, difficile pour les parents de percevoir un quelconque intérêt de l’école. L’enfant sera plus « utile » aux champs que face à un maître qu’eux-mêmes ne comprennent pas.

Difficile d’étudier sans parler la langue de l’école

Aide et Action a fait de l’éducation des populations marginalisées l’une de ses priorités. L’association développe ainsi des projets éducatifs auprès des ethnies et groupes minoritaires afin de leur proposer un enseignement adapté à leur culture et surtout dans leur langue natale. Aide et Action est en effet favorable à un enseignement dans la langue maternelle des enfants dès le plus jeune âge.

Un matériel bilingue et des professeurs formés

Ainsi dans la forêt de Kanha, en Inde, Aide et Action accompagne les enfants des communautés tribales (indigènes) de la réserve de tigres Kanha, l’un des parcs nationaux les plus célèbres de l’Inde. Une première étude avait permis, dès 2013, de mettre en lumière le parcours chaotique de ces enfants dès leur entrée en primaire.

En partenariat avec Tata Trust, Aide et Action a donc développe un programme d’apprentissage pour  les maternelles afin de faciliter l’apprentissage des premières connaissances et de faciliter la transition vers l’école primaire.  « Depuis le début du projet, nous avons reçu du matériel d’apprentissage en langue tribale », explique une enseignante dans la nouvelle vidéo tournée sur le projet.

Succès avéré et dupliqué

Les enseignants de l’école ont également été formés aux pédagogies alternatives et participatives afin de proposer un enseignement plus vivant et adapté à l’environnement local des enfants. Avec des résultats probants : « Désormais ce sont les parents qui viennent nous voir pour inscrire leurs enfants. Nous n’avons plus besoin d’aller les chercher pour les convaincre de les scolariser », déclare une enseignante.

D’autres programmes similaires sont développés par Aide et Action pour d’autres minorités ethniques, notamment au Vietnam, un pays multiethnique où cohabitent plus de 53 minorités qui parlent chacune leur langue. Pour nombre d’entre elles, Aide et Action produit un matériel bilingue qui permet aux enfants d’apprendre très jeune dans les deux langues, celle parlée à la maison et le vietnamien, unique langue officielle d’enseignement.