Projet Aide et Action Burkina Faso

Au Burkina, améliorer les conditions d’apprentissages pour garantir un meilleur avenir


Crédit photo : AEA

Au Burkina Faso, Aide et Action développe un projet d’appui à la scolarisation et au
développement sanitaire. Celui-ci a pour objectif d’améliorer les conditions d’apprentissage des
élèves, tant sur le plan scolaire que matériel.

Au mois d’octobre dernier, Rosine Traoré, directrice d’Aide et Action au Burkina Faso, accompagnée
de notre partenaire la Fondation Orange, a organisé une mission de lancement du projet d’appui à la
scolarisation et au développement sanitaire (PASS) à Obdaga dans la commune de Manni, dans l’est
du pays. Celle-ci a permis de visiter le site où les activités seront réalisées. À savoir :

– la construction d’un centre de santé et de promotion sociale
– la réalisation de deux forages (un pour l’école et le deuxième pour le centre de santé et de
promotion sociale)
– la construction de latrines pour l’école.

L’éducation, l’affaire de tous

Au-delà des réalisations matérielles, le projet prévoit le renforcement des capacités des enseignants,
des membres du comité de gestion, de l’association des parents d’élèves et de l’association des
mères éducatrices. Il accompagnera également la mise en place du gouvernement scolaire et la
formation de ses membres.

Ces activités sont essentielles pour contrer les obstacles auxquels doivent faire face les burkinabés au
quotidien. En effet, ce pays, confronté depuis plusieurs années à une nette dégradation sécuritaire et
à un ralentissement de sa croissance économique, est l’un des moins alphabétisés au monde ! Alors
que 45% de la population est âgée de moins de 14 ans et que la scolarité est obligatoire de 6 à 16
ans, le taux de scolarisation des filles, par exemple, ne dépasse pas 49%.

La mission de lancement du projet a été l’occasion de réunir l’ensemble des partenaires et des
autorités locales ; la population a, elle aussi, été fortement mobilisée. L’implication de tous et la prise
en compte des besoins réels des communautés offrent de belles chances de réussite à ce nouveau
projet.