Visuel de la campagne avec Frédéric Bouraly

Un enfant qui ne va pas à l’école, c’est une chance en moins pour le monde de demain

Publié dans Nos campagnes

Aide et Action lance sa campagne de mobilisation « Un enfant qui ne va pas à l’école, c’est une chance en moins pour le monde de demain ». Au moyen d’un spot TV et de bannières web dans lesquels Frédéric Bouraly, acteur de Scènes de Ménages et parrain d’Aide et Action depuis plus de 20 ans, appelle les citoyens à se mobiliser pour l’éducation en devenant parrain ; dans un mini-site de campagne relatant des rêves d’enfants et des exemples de projets, et par un visuel fort décliné dans la presse française tout au long de l’année, Aide et Action rappelle le rôle fondamental de l’éducation : celui de s’épanouir, se développer, explorer sa créativité et sa réflexion, se former à un métier, se construire un avenir mais aussi la société et le monde de demain.

La plupart des enfants français rêvent de ne pas aller à l’école. Nous, adultes, sommes pourtant bien conscients de la chance qu’ils ont et de l’opportunité qui leur est offerte. 171 millions de personnes pourraient sortir de l’extrême pauvreté si tous les enfants sortaient de l’école primaire en maîtrisant les apprentissages de base. 2,1 millions d’enfants de moins de 5 ans ont été sauvées entre 1990 et 2009 grâce aux progrès réalisés en matière d’éducation des jeunes filles.

« Aujourd’hui grâce à l’école, je sais chanter, danser, dessiner. Et je rêve de devenir enseignante », explique Bobita, une petite fille indienne de 9 ans qui il y a quelques mois à peine passait son temps à réaliser des tâches domestiques. Désormais son plus grand souhait est de pouvoir à son tour influer sur la vie de milliers d’enfants et leur offrir l’opportunité de contribuer au monde de demain.

Les supports de la campagne :

Un plan du spot TV
  • Les bannières animées en flash, avec Frédéric Bouraly : 768*90 et 300*250
© Aide et Action
© Aide et Action

 

Annonce presse Aide et Action