Népal: Urgence Séisme

Concept

Apporter une aide d’urgence – alimentaire, médicale et sanitaire – aux populations affectées par le séisme de 2015 au Népal.

Contexte

Le samedi 25 avril 2015, un séisme de magnitude 7,8 sur l’échelle de Richter a frappé la région centrale et occidentale du Népal. Plus de 7 500 personnes ont été tuées, plus de 14 000 blessées et près de 4,4 millions déplacées. De multiples répliques ont suivi, forçant la population à passer de nombreuses nuits sous des abris temporaires. Au total, l’ONU estime que plus de 8 millions de personnes, soit un tiers de la population du Népal ont été touchées par le séisme.  Parmi eux, 1,7 million d’enfants se retrouvent sans abri et ont désespérément besoin d’eau potable, d’aide psychologique, d’abris temporaires, d’installations sanitaires et de protection contre les risques d’épidémies. La plupart des bâtiments sont détruits. Logements et écoles sont à reconstruire en urgence pour assurer à cette population traumatisée un possible retour à la vie normale.

Le projet

Présente au Népal depuis 2009, Aide et Action International est intervenue au lendemain du séisme, apportant eau, nourriture et médicaments à la population. Devant l’étendue des dommages, notre association s’est rapidement posée la question de la reconstruction : elle a alors décidé de concentrer son action dans le district de Lamjung, l’épicentre du séisme, et plus particulièrement dans 26 villages isolés, où l’intervention des organisations non gouvernementales est quasi inexistante.

Une première étude a été menée par nos équipes dans des conditions difficiles étant donné le peu de moyens d’accès et de communication dans la région. Celle-ci a permis de quantifier et d’identifier les personnes disparues et blessés, d’évaluer les besoins en secours et réhabilitation/reconstruction. Aide et Action a élaboré un projet de post-urgence et reconstruction qui prévoit notamment l’appui des populations traumatisées et le retour à l’école des plus jeunes.

Principales activités :

Dans l’immédiat :

–  Assurer la sécurité alimentaire

Plus de 240 familles sont à ce jour privées de nourriture et ont perdu la plupart de leurs stocks de céréales dans le tremblement de terre. Ces foyers auront besoin d’un stock d’au moins 3 mois d‘aliments de base comme le riz, le dal (lentilles) et l’huile de cuisson.

– Assurer des abris temporaires 

1200 tentes sont nécessaires pour assurer le logement des habitants et pour la protection des céréales.

– Créer des espaces éducatifs temporaires pour accueillir les enfants

Des espaces d’apprentissage temporaires, avec du matériel pour l’enseignement et l’apprentissage, sont installés avec des tentes et des tapis.  Ils accueillent l’ensemble des 1950 enfants du district en attendant la réouverture des écoles.

– Former des animateurs

Six animateurs volontaires polyvalents ont été désignés pour effectuer diverses activités de secours et de réhabilitation. Ces volontaires seront très soigneusement sélectionnés en fonction de leur niveau d’aptitude et de sensibilisation. Les bénévoles choisis suivront une formation sur la psychologie de l’enfant, la protection de l’enfance et les droits de l’enfant, l’égalité de la femme, l’apport d’un soutien psychosocial et les questions liées à l’hygiène sexuelle et reproductive. Ils seront aussi sensibilisés sur les problèmes de développement social spécifiques comme le mariage précoce des filles, les préjugés négatifs sur l’instruction des filles, etc.

Ces animateurs seront appelés à consacrer tout leur temps, au cours de la première année, au secours et aux mesures de réhabilitation, y compris les activités avec les enfants et le soutien psychosocial. 

Sur le long terme :

– Reconstruire des logements permanents

Il est proposé de fournir un soutien à plus de 240 familles parmi les plus touchées pour reconstruire leurs maisons complètement endommagées.

–  Reconstruire 12 écoles

– Soutien aux enfants : fournitures scolaires et uniformes

300 enfants auront besoin d’un soutien financier pour leurs livres, uniformes et autres fournitures scolaires.

 

Lieu du projet / Népal, District de Lamjung,
Région / Asie du sud, Népal
Domaine / Urgence et Post-Urgence
Durée / 2015 -
Le projet concerne / plus de 300 familles népalaises
Chef de projet / Sujan Neupane
Faire connaître ce projet