Renforcer l’éducation des enfants de la communauté Mishing

Concept

Renforcer l’accès et la qualité de l’éducation des enfants issus des minorités linguistiques, dans une zone sujette aux inondations et à l’érosion : le district de Golaghat dans l’État d’Assam, en Inde.

Contexte

Dans la région Nord-Est de l’Inde, les taux moyens d’alphabétisation ne se sont pas traduits par une employabilité ou une productivité plus élevée. En termes d’infrastructures, d’enseignants ou de résultats scolaires, Assam est beaucoup moins performant que d’autres États indiens. Les compétences et les capacités d’apprentissage des enfants scolarisés sont faibles. Une large majorité d’entre eux ne sait pas lire, écrire ou comprendre des textes ou sujets adaptés à son âge. Il en résulte la création d’une catégorie d’«illettrés instruits».

L’éducation dispensée aux enfants de la communauté Mishing est insuffisante. Elle ne les arme pas pour des études supérieures, un emploi ou le développement d’une activité entrepreneuriale. Par ailleurs, la population souffre d’un certain nombre de sujets interdépendants : la migration, la santé, la perte de moyens de subsistance durables et le manque d’éducation de base de qualité.

Aide et Action déploie son expertise dans cette région de niche, afin de développer des connaissances sur les effets de la migration sur cette communauté, les stratégies d’adaptation qu’elle a développées au fil des ans pour faire face aux inondations régulières et leur impact sur l’éducation.

Le projet

Zone d'intervention du projet
Zone d’intervention du projet

Lancé en décembre 2009, il cible les enfants du groupe des 6-14 ans. En raison du manque de sensibilisation des parents et de l’apathie des enseignants des écoles, les enfants ne reçoivent pas de formation adéquate. De plus, à cause des intempéries, les écoles doivent parfois fermer durant plusieurs mois.

Le projet vise donc à améliorer la liaison entre les représentants du gouvernement tels que l’administration du district, les représentants des blocs et panchayats et les agents de l’enseignement primaire au niveau local. Le renforcement de leurs rapports avec les membres de la communauté, permettra de faire émerger des solutions éducatives adaptées aux spécificités des Mishing.

La communauté ciblée regroupe les villageois, les comités de gestion scolaire, les chefs de villages (Gaon Burha), les femmes, jeunes et bien sûr, les enfants.

Partenaire(s) opérationnel(s)

NEADS

 

Lieu du projet / Inde, État d'Assam, district Golaghat,
Région / Asie du sud, Inde
Domaine / Accès et qualité de l’Education
Durée / 2009 - 2017
Le projet concerne / Enfants, jeunes enfants, membres de la communauté (villageois, membres des comités de gestion des écoles, chefs de villages), femmes
Chef de projet / Kankana Borah
Faire connaître ce projet