Formation professionnelle et insertion socio-économique pour les mères filles

Contexte

Les jeunes malgaches, soit près d’un tiers de la population, sont particulièrement touchés par le chômage.

Pour les jeunes filles, la situation est encore plus difficile. Outre le très fort taux d’analphabétisme, la plupart des adolescentes sont confrontées au mariage forcé et aux grossesses précoces. Aujourd’hui, 1 adolescente malgache sur 3 tombe enceinte avant l’âge de 18 ans. Parmi elles, plus de la moitié sont analphabètes. 

Principales Activités

Aide et Action, qui mène depuis 2010, en partenariat avec l’UNICEF, des actions pour favoriser la réinsertion des mères filles dans la région  d’Analanjirofo, développe aujourd’hui des dispositifs pour favoriser la formation professionnelle et l’apprentissage de métiers artisanaux pour les jeunes filles mères déscolarisées dans les zones les plus défavorisées de Madagascar. Ce projet est exécuté dans 10 communes de trois régions de Madagascar (Analanjirofo, Diana et Boeny). Au-delà des campagnes de sensibilisation et d’information menées pour prévenir les grossesses précoces et mettre en évidence l’importance de l’éducation, Aide et Action développe trois centres d’alphabétisation pour jeunes filles et conclut des accords avec une soixantaine d’entreprises locales pour insérer au moins 300 jeunes filles dans la vie économique et sociale. 

Ce projet, prévu pour une durée de 3 ans, devrait permettre à plus de 7 000 jeunes mères de famille de trouver un emploi. L’amélioration de leur niveau de vie et l’acquisition de nouvelles compétences auront un impact positif et immédiat sur leurs jeunes enfants. 

Lieu du projet / Régions de Analanjirofo, Diana et Boeny , Madagascar,
Région / Afrique, Madagascar
Domaine / Femmes et filles
Durée / 2014 - 2016
Le projet concerne / plus de 7 000 jeunes mères
Chef de projet /
Faire connaître ce projet