LE PARRAINAGE AVEC AIDE ET ACTION

Au terme de mon parrainage, ma correspondance s’arrête. Ne pourrais-je pas continuer ?
En favorisant un enfant en particulier au-delà du parrainage, nous irions à l’encontre des valeurs de solidarité et d’équité respectées tant par les communautés que par Aide et Action. C’est pourquoi à la fin du parrainage, nous vous proposons de poursuivre votre soutien en prenant un nouveau parrainage. De plus, vos lettres sont remises à votre filleul par nos équipes dans le cadre de l’école. Quand l’enfant la quitte, nous ne sommes pas en mesure de le suivre individuellement et de lui remettre vos courriers.
Je voudrais envoyer un cadeau à mon filleul, comment dois-je m’y prendre ?
Avant tout, l’envoi de colis ne doit pas créer d’inégalités ou d’injustices entre les enfants. Nous vous déconseillons donc les cadeaux personnels ou de valeur. Il vaut toujours mieux penser collectif et/ou pédagogique : dictionnaires, atlas, cartes géographiques, etc., sans réfléchir en terme de manque mais plutôt de partage : comment aimeriez-vous faire connaître votre pays, votre culture ? Attention, les produits consommables arrivent souvent en mauvais état, ils sont à proscrire. Nous vous recommandons les envois par lettre dans des enveloppes matelassées (ne dépassant pas 1.2kg), plutôt que par colis. Vous vous simplifierez les démarches administratives et vous nous éviterez les éventuelles taxes de dédouanement. Enfin, comme pour vos courriers, n’indiquez pas vos coordonnées personnelles. La référence de votre dossier de parrainage suffit pour acheminer vos envois sans erreurs. Notre équipe sur place vous en accusera réception.
Je souhaite rendre visite à mon (ma) filleul(e). Comment dois-je m’organiser ?
Il est toujours préférable de vous rendre sur place en dehors des périodes de vacances scolaires du pays. Nous vous demandons de contacter, au minimum 2 mois avant votre départ, l'équipe Aide et Action sur place ou le service Parrains-Donateurs à Paris pour prévenir de votre venue. Nous pourrons alors vous donner quelques conseils dans la préparation de votre voyage et organiser votre visite sur le terrain (mais nous ne pourrons en aucun cas prendre en charge votre séjour). Vous êtes toujours les bienvenus là où Aide et Action intervient. Votre visite vous permettra de rencontrer votre filleul ou les enfants du projet que vous parrainez, et de voir concrètement comment l’association et ses différents partenaires agissent sur le terrain. A votre retour en France, n’hésitez pas à en parler autour de vous et à prendre contact avec l’équipe bénévole la plus proche qui sera ravie de votre témoignage.
Que se passe-t-il en cas de redoublement du filleul ?
Normalement, dans le cas d’un premier redoublement, le parrainage continue. Les parrains en sont tenus informés par notre programme à la fin de l’année scolaire ou avec la première correspondance de l’année (en général autour de Noël). Si la scolarité du filleul s’interrompt, le parrain/la marraine est averti(e) par courrier. Aide et Action lui propose un nouveau parrainage.
Que se passe-t-il au terme de ma relation avec l’enfant ou le projet ? Puis-je continuer à parrainer mon (ma) filleul(e) au-delà du cycle primaire ?
Pour Aide et Action, il est fondamental que tous les enfants aient accès à une éducation de base de qualité. Encore 61 millions d’enfants dans le monde n’ont pas accès à l’éducation primaire. C’est pourquoi l'association concentre en premier lieu ses efforts sur le cycle primaire. La relation filleul s’achève quand l’enfant finit son cycle scolaire équivalent en France au primaire. Dans le cas d’un lien collectif, c’est l’achèvement du projet initial qui marque la fin de vos échanges. Certaines familles peuvent ainsi décider que leur enfant poursuivra ses études, mais dans tous les cas, votre correspondance prend fin à l’issue du cycle primaire. Dans le cas d’un suivi de classe, d’école ou de projet, Aide et Action, après avoir évalué l’impact du projet dans la communauté, décide soit de continuer à appuyer le projet pour une période déterminée, soit d’arrêter cet appui car le projet a répondu aux besoins. Les acteurs locaux continueront alors à gérer de façon autonome leur projet éducatif. La dernière année de la relation vous sera annoncée dans la correspondance de Noël par notre équipe sur place. Si vous suivez un filleul, il passera son examen en fin d’année scolaire. Vous serez informés de ses résultats à la rentrée suivante. Si votre filleul a réussi, il quittera l’école. S’il a malheureusement échoué et redouble, nous vous proposerons de prolonger votre correspondance d’une année. Au terme de votre relation, vous pourrez décider de continuer à soutenir Aide et Action en suivant à nouveau un projet ou un enfant, ou en devenant un donateur régulier.
Que devient mon/ma filleul(e) si il/elle arrête sa scolarité ?
Malheureusement, tous les enfants ne terminent pas leur scolarité primaire. En partenariat avec la communauté, incluant bien sûr les parents d’élèves, un axe important de notre démarche vise à faciliter l’accès à l’école et à lutter contre les abandons scolaires en agissant sur les conditions socio-économiques, environnementales et culturelles. C’est un combat long et difficile et l’abandon scolaire d’un filleul est une déception pour les familles. Malgré cela, le filleul retournera dans sa famille mieux préparé pour son avenir que s’il n’avait jamais été à l’école. En pratique, notre équipe sur place vous avisera de l’abandon scolaire et de sa cause, et vous adressera un bulletin-réponse pour connaître la suite que vous désirez donner à votre engagement (reprendre un parrainage, devenir donateur sans dossier de parrainage ou cesser votre soutien). Dans l’attente de votre réponse, si vos versements s’effectuent par prélèvements automatiques, ils continueront normalement et seront destinés à des actions au bénéfice de tous les projets et des communautés.
Que deviennent les enfants ?
La plupart des enfants restent au village travailler avec leurs familles, ou suivent un apprentissage dans les petites entreprises et ateliers du village ou du quartier. Grâce aux connaissances acquises à l’école, ils seront mieux armés pour affronter les difficultés de leur vie d’adulte et améliorer les conditions de vie de leur famille.
Je souhaite souscrire à un parrainage individuel supplémentaire. Puis-je parrainer les frères et sœurs de mon (ma) filleul(e) ?
Par soucis d'équité, nous voulons que le lien de solidarité à travers la correspondance touche le maximum d'enfants et de familles. Un seul enfant par famille sera donc parrainé. Mais l’argent que vous confiez à Aide et Action sert à la mise en œuvre de projets collectifs et durables au profit de tous. Le petit frère ou la petite sœur bénéficieront donc également de tous les projets éducatifs mis en place par la communauté avec le soutien d'Aide et Action.
Je dois faire face à un évènement imprévu, puis-je cesser mon parrainage ? Que se passe-t-il alors pour le projet ou l’enfant parrainé ?
Le parrainage est un engagement sur le long terme que vous pouvez interrompre à tout moment et sur simple demande de votre part. Il suffit de nous en informer par courrier à Aide et Action, Service Parrains-Donateurs, 53 Bd de Charonne, 75545 Paris Cedex 11, ou par mail à parrainage@aide-et-action.org. Nous stopperons alors votre parrainage (en cas de prélèvements automatiques, nous vous remercions de nous prévenir avant le 20 du mois en cours pour que nous puissions prendre en compte votre demande dès le mois suivant). Nos prévisions tiennent compte les aléas de la vie qui peuvent vous forcer à interrompre votre engagement. L’utilisation de nos fonds pour financer l’ensemble de nos projets nous permet, quelle que soit votre décision, de tenir nos engagements auprès des communautés. L’arrêt de votre parrainage n’aura donc aucune incidence directe sur les enfants parrainés, ni sur les projets en cours.
Quelle est la différence entre le suivi individuel de la scolarité d’un enfant et le suivi collectif d’une classe ou d’un projet ?

Ces deux parrainages s’inscrivent dans la même démarche : le développement de l’accès à une éducation de qualité pour tous. Dans le cas du parrainage individuel, vous suivez la scolarité d’un enfant ; dans le cas du parrainage de projet ou d’une classe, vous suivez la réalisation d’un projet ou le quotidien d’une classe. Dans tous les cas, nos équipes locales vous informent de la réalisation de nos activités dans la région. D’autre part, les correspondances que vous échangez contribuent à l’ouverture de chacun sur le monde. Souvent, vos lettres, cartes postales, photos sont reprises par les enseignants comme supports pédagogiques. Pour en savoir plus, consultez notre page sur le parrainage.

Sur quels critères les écoles/filleul(e)s sont-ils/elles choisi(e)s ?

Les écoles où Aide et Action intervient sont choisies en fonction des besoins les plus urgents recensés, notamment en terme de scolarisation primaire ; et en fonction de la motivation des populations.

Aide et Action choisit alors, en règle générale, de parrainer dans chaque école retenue la quasi-totalité des enfants de la première année.

Peut-on émettre des souhaits dans le cadre d’un parrainage individuel : pays, fille ou garçon, âge ?
Vous pouvez indiquer vos préférences de pays et sexe de l’enfant lors de votre demande. Selon les dossiers dont nous disposons, nous ferons au mieux pour y répondre. En revanche, il n’est pas possible de choisir l’âge car un enfant est parrainé en début de scolarité.
Je ne parle pas anglais. Est-il possible d’avoir un(e) filleul(e) francophone ?

Oui. Un grand nombre de nos parrainages se fait dans des pays francophones. Les échanges en anglais se font seulement avec l’Inde et la Tanzanie.

Cependant, la langue que vous utiliserez dans les correspondances est souvent une langue officielle que l’enfant apprend à l’école. Sa langue usuelle peut être une langue nationale ou un dialecte local.

Toutes les informations dans le cadre de parrainages de projets sont fournies en français.

Puis-je effectuer les règlements de mon parrainage (mensuel, trimestriel…annuel) par carte bancaire sur votre site Internet ?

Si vous décidez de souscrire votre parrainage par Internet, vous avez effectivement la possibilité de mettre en place un débit mensuel sur votre carte bancaire. Il est cependant à noter que les cartes bancaires arrivent régulièrement à expiration. Si vous oubliez de mettre à jour vos coordonnées bancaires, le prélèvement est alors stoppé. C’est pourquoi la mise en place d’un prélèvement régulier SEPA reste la solution la plus efficace pour régler votre parrainage : la régularité des fonds collectés nous permet de mieux anticiper, de faire des économies de gestion et d’être plus efficaces.

Je ne sais pas quoi écrire à mon (ma) filleul(e)…

Nous encourageons fortement les échanges entre les parrains et les pays de parrainage. La force du parrainage est également dans ce lien de correspondance et de solidarité. Une carte postale, une photo de votre environnement, un poème, un article découpé dans la presse…sont autant de façons de marquer votre intérêt. Réfléchissez à la façon dont vous souhaitez faire découvrir votre pays, votre culture…Ce sont de formidables opportunités pour les enseignants sur place d’attiser la curiosité et de développer un apprentissage.

Y a-t-il une période privilégiée pour écrire à mon (ma) filleul(e) ?

Remettre vos courriers aux acteurs du projet ou aux enfants juste avant la session de correspondance contribue à leur implication dans cette correspondance et les incite à répondre à vos questions.

Nous vous recommandons donc de privilégier les périodes suivantes :

- Afrique de l’Ouest, Madagascar et Caraïbes : septembre/octobre, janvier/février, avril

- Inde et Tanzanie : novembre/décembre, mars/avril, juillet/août

- Asie du Sud Est (parrainage de projet uniquement) : pas de période privilégiée.

Puis-je avoir les coordonnées de mon (ma) filleul(e) ou de son école ?
Votre filleul(e) habite généralement un village dépourvu de services postaux. Nos équipes sur place se chargent donc de transmettre le courrier à intervalles réguliers.
Pourquoi les correspondances des filleul(e)s arrivent-elles parfois en retard ?
La gestion des parrainages est assurée par les populations elles-mêmes. Nos équipes sur place leur transmettent le courrier à intervalles réguliers. Il leur est impossible de se déplacer pour chaque courrier. Pour les régions les plus reculées, les déplacements peuvent être longs (jusqu’à une journée entière !). Les comités de correspondance organisent les séances de correspondance en classe avec les enfants et nos équipes doivent ensuite récupérer les lettres qui vous sont destinées. Elles doivent alors vérifier ces correspondances, les absences, abandons scolaires des enfants … avant de vous les adresser. De plus, le délai d'acheminement par la poste locale est parfois très long. L'ensemble de ce processus prend du temps, et nous rencontrons parfois des difficultés (voies de communication difficiles ou impraticables à certaines saisons, grèves …) indépendantes de notre volonté.

LE BENEVOLAT

Comment devient-on bénévole chez Aide et Action ?
Il y a plusieurs façons d’être bénévole avec Aide et Action : vous pouvez rejoindre ou créer une équipe locale dans toute la France, vous pouvez appuyer les équipes salariés sur des missions diverses au siège d’Aide et Action France à Paris ou vous pouvez encore être web bénévole. Pour en savoir plus, consultez notre page Le bénévolat chez Aide et Action France.
Il n’y pas d’équipe de bénévoles dans mon département. Qui dois-je contacter ?
S'il n'y a pas d'équipe dans votre département, contactez nous en remplissant le formulaire disponible sur la page Bénévolat de notre site. Nous verrons ensemble comment constituer un noyau de bénévoles près de chez vous.

AGIR SUR LE TERRAIN

Est-il possible de partir sur le terrain avec Aide et Action pour apporter son soutien ?
Aide et Action n'envoie ni volontaire, ni bénévole, ni stagiaire sur ses programmes à l'étranger. L'association n'est pas structurée pour accompagner ce type d'engagement. L'ensemble de nos projets est mis en place par des salariés originaires des pays dans lequel nous intervenons.
J’ai entendu parler du volontariat de solidarité internationale. Est-ce possible de partir avec Aide et Action ?
Aide et Action ne fait pas appel au statut particulier de volontaire (statut défini par la loi du 23 février 2005). Si vous voulez partir en tant que volontaire, nous vous conseillons le site www.coordinationsud.org qui vous orientera vers des associations de solidarité internationale faisant appel au volontariat.
Peut-on vous faire parvenir des médicaments, vêtements, jouets, livres... à acheminer sur le terrain ?
Aide et Action n'a pas les infrastructures nécessaires pour gérer la collecte, le tri, le stockage et l'envoi de ce type de matériels. Les frais d'envoi et de dédouanement sont souvent supérieurs à la valeur des objets. Par ailleurs, nous privilégions les productions locales. Nous vous invitons à vous rediriger vers les associations suivantes : www.ritimo.org, www.emmaus-france.org, www.armeedusalut.fr, www.croix-rouge.fr, www.miedepain.asso.fr, etc

LEGS ET DONATIONS

Comment faire un legs à Aide et Action ?
Vous devez rédiger un testament qui précise vos volontés. Vous pouvez léguer à Aide et Action, tout ou partie* de vos biens, quels qu’ils soient (meubles, immeubles, œuvres d’art, bijoux, véhicules, actions et liquidités…).Notre statut d’association reconnue d’utilité publique nous permet de les recevoir sans payer de droits de succession. Pour plus de renseignements, consultez notre rubrique Transmission de patrimoine. Vous pouvez contacter Laura Illouz par mail : laura.illouz@aide-et-action.org ou au 01.55.25.70.44 *En respectant la règle de la quotité disponible : la moitié de vos biens est obligatoirement pour votre enfant si vous en avez.
Je n’ai pas bien compris la différence entre legs et donation.
Le legs est un acte juridique par lequel les biens sont transmis après le décès. La donation permet de transmettre un bien de son vivant. Elle est irréversible et doit faire l’objet d’un acte notarié dans certains cas. Pour plus d’information, consultez notre rubrique « La donation » ou contactez Laura Illouz à l'adresse laura.illouz@aide-et-action.org ou au 01.55.25.70.44.
Puis-je demander que l’argent de mon don ou de mon legs soit utilisé dans un but précis ?
L’argent collecté par Aide et Action est généralement mutualisé et sert à financer, selon les besoins, l’ensemble des projets mis en place par l’association en faveur de l’éducation. Dans le cas de souhaits spécifiques, n’hésitez pas à contacter Laura Illouz par mail laura.illouz@aide-et-action.org ou au 01.55.25.70.44.
L’intervention du notaire est-elle nécessaire pour un don, une donation et un legs ?
Si pour le don, l’intervention du notaire n’est pas obligatoire, elle l’est par contre pour les donations. Dans le cas du legs, la consultation d’un notaire n’est pas obligatoire mais est fortement conseillée. Pour toutes vos questions, N’hésitez pas à contacter Laura Illouz par mail laura.illouz@aide-et-action.org ou au 01.55.25.70.44.
Puis-je léguer la totalité de mes biens à AEA ?
Vous pouvez léguer à Aide et Action, tout ou partie de vos biens, quels qu’ils soient (meubles, immeubles, œuvres d’art, bijoux, véhicules, actions et liquidités…). Toutefois, il est obligatoire de respecter la règle de la quotité disponible afin de ne pas léser vos héritiers (la moitié de vos biens est obligatoirement pour votre enfant si vous en avez).
Comment rédiger un testament ?
Il existe 3 formes de testament : • Le testament olographe : c’est le plus courant. Il est écrit entièrement de votre main, daté et signé. • Le testament authentique : il est rédigé par le notaire selon vos instructions et en présence de 2 témoins ou de 2 notaires. • Le testament mystique : c’est le moins utilisé. Il est remis au notaire, clos et scellé, en présence de 2 témoins. Bon à savoir : si vous faites un testament olographe, afin qu’il ne soit pas perdu ou falsifié, il est conseillé de déposer ce testament chez un notaire qui l’inscrira au Fichier Central des Dispositions de Dernières Volontés (les frais de notaire sont réglementés et le coût de l'inscription est de  27,30€ HT en 2014).
Quels sont les différents types de donations ?
Il existe 3 types de donations : 1. La donation en pleine propriété : le bien est intégralement transmis à l’association qui en devient définitivement propriétaire. 2. La donation en nue-propriété avec réserve d’usufruit : Aide et Action devient définitivement propriétaire du bien mais vous, ou quelqu’un que vous désignez, l’utilise ou en perçoit les fruits, pendant une durée déterminée ou jusqu'au décès. 3. La donation temporaire d’usufruit : vous restez propriétaire mais Aide et Action peut utiliser le bien (percevoir les fruits de la location d’un appartement ou les dividendes d’une action). Important, les donations ont un impact sur votre fiscalité : pour les particuliers les réductions d’impôts sont les mêmes que pour les dons qu’elles soient déduites de l’impôt sur le revenu ou de l’ISF  
Quels sont les avantages fiscaux liés aux donations ?
• Pour la donation en pleine propriété : Vous bénéficiez d’une déduction fiscale à hauteur de 66% de montant de votre don dans la limite de 20% de vos revenus nets imposable. L’excédent est reportable sur les 5 années suivantes. • Pour la donation en nue-propriété avec réserve d’usufruit : Vous bénéficiez d’une déduction fiscale à hauteur de 66% de montant de votre don dans la limite de 20% de vos revenus nets imposable. L’excédent est reportable sur les 5 années suivantes. Attention, la valeur du bien est incluse dans le patrimoine de l’usufruitier et peut donc, selon son montant ouvrir à l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF). • Pour la donation temporaire d’usufruit : Le bien et ses revenus sort votre assiette fiscale. Cela peut avoir un impact conséquent sur le montant de votre impôt de solidarité sur la fortune (ISF) et de votre impôt sur le revenu. Pour toutes vos questions, N’hésitez pas à contacter Laura Illouz par mail laura.illouz@aide-et-action.org ou au 01.55.25.70.44.
Qu’est-ce que l’assurance-vie ?
L’assurance-vie permet de constituer un capital par des versements réguliers ou exceptionnels, qui peut être transmis à la personne physique ou morale de son choix en cas de décès ou de son vivant. Elle fait l’objet d’un contrat souscrit auprès de compagnies d'assurances. Le ou les bénéficiaires peuvent être modifiés pendant toute la durée de vie du contrat.

ADMINISTRATIF / RELATION AVEC AIDE ET ACTION

Comment vous informer de mon changement de coordonnées (adresse, email, …) ?
Il vous suffit de nous téléphoner au 01.55.25.70.00 ou de nous envoyer un email à parrainage@aide-et-action.org, ou bien encore de nous faire parvenir un courrier avec vos nouvelles coordonnées à Aide et Action – Service Parrains-Donateurs, 53 Bd de Charonne, 75545 Paris cedex 11. Merci de préciser votre référence parrain mentionnée sur les courriers que nous vous adressons ou votre ancienne adresse postale (vous avez peut-être un homonyme !).
Comment modifier le compte de débit de mon prélèvement automatique ?
Si vous changez de coordonnées bancaires, demandez-nous une nouvelle autorisation de prélèvement à remplir ; une démarche indispensable pour que nous puissions continuer les prélèvements sur votre nouveau compte. Cette autorisation de prélèvement est à nous retourner avant le 20 du mois. Contactez-nous par téléphone au 01.55.25.70.00, ou par mail à l’adresse parrainage@aide-et-action.org ou encore par courrier à Aide et Action – Service Parrains-Donateurs, 53 Bd de Charonne, 75 545 Paris cedex 11. Merci de préciser votre référence parrain mentionnée sur les courriers que nous vous adressons ou votre adresse postale (vous avez peut-être un homonyme !).
Mon parrainage ou mon don ouvrent-ils droit à une déduction fiscale ?
Que vous soyez un particulier ou une entreprise, votre parrainage et plus généralement votre don ouvrent droit à une réduction d’impôt. La somme indiquée sur le reçu fiscal comprend tous les versements ponctuels ou réguliers effectués à l’association au 31 décembre, à l’exception de l’abonnement au Magazine et des produits commerciaux conformément à la loi.
À quelle période de l’année le reçu fiscal est-il envoyé ?
Le reçu fiscal Aide et Action est envoyé tous les ans à la fin du 1er trimestre, quelques semaines avant la déclaration des revenus de l’année écoulée. Il comprend toutes les sommes reçues durant l’année, jusqu’au 31 décembre inclus. Les règlements reçus à compter du 1er janvier sont comptabilisés pour l’exercice suivant. Ne sont pas inclus dans votre reçu fiscal, conformément à la loi, votre abonnement à notre bulletin trimestriel et vos achats dans notre boutique.
J’ai perdu mon reçu fiscal. Comment dois-je procéder ?
Nous pouvons vous envoyer un duplicata par courrier. Vous devez nous en faire la demande, soit par téléphone au 01.55.25.70.00, soit par mail à parrainage@aide-et-action.org, soit par courrier à Aide et Action – Service Parrainage, 53 Bd de Charonne, 75545 Paris cedex 11. Merci de préciser votre référence parrain mentionnée sur les courriers que nous vous adressons ou votre adresse postale (vous avez peut-être un homonyme !).
Est-il possible de recevoir un reçu fiscal par courrier électronique ou de le télécharger sur le site Internet d’Aide et Action ?
Il est désormais possible de télécharger gratuitement une version électronique de votre reçu Fiscal 2013 sur votre nouvel Espace personnel en ligne. Pour obtenir vos identifiants, connectez-vous sur http://monespace.aide-et-action.org et complétez notre formulaire de demande de compte. Muni de votre login personnalisé, vous trouverez également dans cet espace dédié des informations concernant votre engagement ainsi que l’échéancier de vos prochains prélèvements.
Comment se désabonner de la e-newsletter mensuelle ?
Pour ne plus recevoir notre lettre d’information électronique, cliquez sur le lien de désabonnement inclus dans notre newsletter.
Est-il possible de parler d’Aide et Action sur mon site ou mon blog ?
Un grand merci pour votre engagement pour la cause de l’éducation. Vous souhaitez parler de notre association, de nos projets, de nos actions. N’hésitez pas à nous faire part de vos souhaits en nous contactant via notre messagerie info@aide-et-action.org.

COLLECTE / UTILISATION DES FONDS

D’où proviennent les fonds d’Aide et Action ?
En 2015, les fonds d’Aide et Action proviennent à 75% de la générosité du public > Pour en savoir plus, consultez notre notre Rapport d’activité 2014 (rapport 2015 à paraître courant octobre) ou L’Essentiel 2015 dans notre rubrique Bilans et rapports.
Comment les fonds recueillis sont-ils utilisés ? Mon aide va-t-elle directement à l’enfant ou au projet que je parraine ?
Avec 24 euros, on ne fait pas la même chose en Haïti, au Sénégal, en Inde ou au Laos par exemple. Fidèle aux valeurs d’équité et de solidarité inscrites dans sa charte, Aide et Action met en commun les ressources de parrainage. Ainsi, l’argent que vous confiez à Aide et Action n’est pas versé directement aux familles mais il va servir à la mise en œuvre de projets collectifs et durables.
Comment être sûr qu’il n’existe pas de détournement de fonds ?
Les comptes d’Aide et Action sont audités régulièrement dans chaque pays et au niveau global (consolidé) par les auditeurs du réseau Ernst & Young. L’association vous tient informé de l’origine et de l’utilisation des fonds dans son rapport d'activité annuel, le magazine Aide et Action de juillet et sur son site internet.
Aide et Action travaille-t-elle avec les États dans lesquels elle intervient ?
Aide et Action accompagne les acteurs dans ses zones d’intervention afin qu’ils puissent être en mesure de décider, d’élaborer, de mettre en œuvre et d’évaluer leurs propres projets de développement. Dans ce cadre, elle entretient un dialogue étroit avec l’Etat et le considère comme un interlocuteur indispensable auprès de qui elle joue un rôle de facilitateur. Aide et Action respecte la souveraineté de l’Etat, garant de la politique éducative. Cependant, afin de l’accompagner, l’association se réserve le droit d’avoir une critique positive sur les politiques éducatives menées. En tant que facilitateur, Aide et Action met à disposition de l’Etat des méthodes, techniques et outils lui permettant d’exercer une prise de décision pertinente et d’impulser la mise en œuvre de politiques éducatives adaptées.