Votre parrainage en action

Vous envoyez des lettres à votre filleul
ou au responsable de projet

Votre argent contribue à financer
l’ensemble des projets

Vous recevez régulièrement des nouvelles de votre filleul
ou du responsable de projet

Parrainez avec Aide et Action, c’est soutenir l’ensemble des projets dans les pays où nous intervenons

171 millions de personnes pourraient sortir de la pauvreté si tous les enfants quittaient l’école en maîtrisant les apprentissages de base

  • Portrait d'une petite fille et d'un petit garçon africains assis à leur table-banc en classe

    Suivez la scolarité d'un enfant

  • Un groupe d'enfants au Vietnam

    Suivez un projet, une classe ou une école

En savoir plus
Suivez la scolarité d’un enfant

Vous suivez la scolarité d’un enfant en primaire, bénéficiaire d’un projet mené par Aide et Action.
Vous recevez sa photo, découvrez son quotidien, sa famille, ses rêves et échangez avec lui au travers de courriers.
Cet enfant ne reçoit pas directement l’argent que vous nous confiez, il est l’ambassadeur du lien de solidarité entre vous, ses camarades de classe et sa communauté.

×
En savoir plus
Suivez un projet, une classe ou un thème

En suivant une classe, une école ou un projet, vous êtes en relation régulière avec nos équipes locales et les communautés. Vous recevez trois fois par an des informations sur l’évolution du projet et son impact sur le village.
Les actions varient d’un pays à un autre : construction de classes, achats de fournitures scolaires, atelier de sensibilisation à l’importance de l’éducation, à l’hygiène, alphabétisation pour adultes…

 

×
  • « J’ai beaucoup appris de ma marraine et je lui dois beaucoup. Cela m’a donné le courage de poursuivre mes études. »

  • « Les lettres des marraines et parrains renforcent le lien et incitent les enfants à davantage travailler et à aller à l’école. »

  • « Faire un don est un geste tout à fait honorable, mais le lien en direct avec un enfant est tout autre chose. »

Rencontrez Mamadou
« J’ai beaucoup appris de ma marraine et je lui dois beaucoup. Cela m’a donné le courage de poursuivre mes études. »

« Comme les autres enfants de mon village, j’aurais du aller travailler aux champs ou vendre dans la rue. Mais quand j’étais petit, les équipes d’Aide et Action sont venues rencontrer mes parents, ils leur ont expliqué que l’école était importante et qu’il ne fallait pas m’en retirer.

J’ai beaucoup appris de ma marraine et je lui dois beaucoup. Grâce à nos courriers, j’ai compris l’importance de l’éducation, le respect de l’Autre, la confiance en soi. Elle m’envoyait beaucoup de livres que je partageais souvent avec mes camarades de classes. Je me rappelle de certains sur les animaux, sur le corps humain. Je conserve aujourd’hui encore tous nos échanges, lettres, dessins, photos. Cela m’a donné le courage de poursuivre mes études pour qu’elle puisse être fière de moi. Et aujourd’hui, c’est à mon tour de dire aux plus jeunes à quel point étudier est important. Moi aujourd’hui, je veux aller à l’université et devenir médecin. »

Mamadou Oury DIALLO, 14 ans né dans le village de Konsoma, à 50 Km de la capitale Conakry, Guinée.

×
Rencontrez Almou Yahaya
« Les lettres des marraines et parrains renforcent le lien et incitent les enfants à davantage travailler et à aller à l’école. »

« Grâce au parrainage, de véritables liens d’échanges et de solidarité, riches et variés, sont créés entre enfants, parents, enseignants … et les marraines et parrains. Les enfants « ambassadeurs », leurs parents et les enseignants donnent des nouvelles trois fois par an aux marraines/parrains et parlent avec enthousiasme des différentes actions, de leurs évolutions. Les lettres des marraines et parrains sont pour les enfants un véritable encouragement. Elles renforcent le lien, et incitent les enfants à davantage travailler et à aller à l’école
Parmi nos projets au Niger, mille parrains et marraines soutiennent un projet d’Appui à la Gouvernance Educative dans les départements de Doutchi et Filingué. Il est financé par la Fondation Orange, Orange Niger en partenariat avec Aide et Action International. Il couvre 50 écoles parrainées et vise au développement d’une éducation de qualité pour tous. »

×
Rencontrez Manamé
« Faire un don est un geste tout à fait honorable, mais le lien en direct avec un enfant est tout autre chose. »

Manamé est partie à la rencontre de son filleul, en Guinée. Une expérience des plus enrichissantes qu’elle n’est pas prête d’oublier.

« Je m’appelle Manamé DIARRA, je suis de nationalité française mais d’origine guinéenne et je suis la scolarité d’un petit garçon guinéen de Boffa, et plus précisément de la commune rurale de Tougnifilily. J’ai profité des congés de Pâques pour rendre visite à mon filleul et rencontrer les équipes qui s’occupent de l’éducation dans cette zone. Je l’ai rencontré dans sa classe, devant tout le monde, j’étais à la fois gênée, excitée, joyeuse, je ne savais plus comment me comporter. Mais au fil des heures la rencontre fut réelle, intense. Mon filleul est un garçon respectueux, déterminé pour son avenir, se donnant une image d’enfant sévère de par ses responsabilités familiales et soucieux des autres. Je me suis sentie légère, libre et heureuse. Quant à sa famille, elle est généreuse. C’est une famille en or qui a pris soin de moi, m’a offert des présents, m’a nourrie, m’a bénie. Je n’oublierai jamais cela.

Faire un don est un geste tout à fait honorable, mais le lien en direct avec un enfant est tout autre chose. Avant, je me disais, que contribuer à l’éducation d’un enfant défavorisé cela était généreux de ma part mais je vous assure que le rencontrer, avoir vu sa classe, sa famille, fut un véritable cadeau, non pas pour lui mais pour moi. J’ai reçu autant que j’ai donné. Ce lien avec mon filleul, sa famille, son environnement, le maire et les dirigeants de la région de Boffa ont changé ma vie, ma vision, ma détermination et renforcer ma conviction sur l’aide humanitaire. Si vous le pouvez, venez voir votre filleul, une expérience enrichissante et bénéfique à votre filleul, son entourage mais aussi à vous-même. Je terminerai en remerciant Aide et Action, surtout ma première interlocutrice la Responsable Parrainage pour son hospitalité, sa disponibilité, son respect, sa patience et sa gentillesse ! »

×

Plus de 50 000 marraines, parrains et donateurs
nous permettent d’accompagner l’éducation de
plus de 1,6 million de personnes dans le monde.

Ces projets ont besoin de vous

Projets réalisés
Projets à accompagner

Nos questions, vos réponses

Sur quels critères les écoles/filleul(e)s sont-ils/elles choisi(e)s ?

Sur quels critères les écoles/filleul(e)s sont-ils/elles choisi(e)s ?

Les écoles où Aide et Action intervient sont choisies en fonction des besoins les plus urgents recensés, notamment en terme de scolarisation primaire ; et en fonction de la motivation des populations.

Aide et Action choisit alors, en règle générale, de parrainer dans chaque école retenue la quasi-totalité des enfants de la première année.

×

Puis-je avoir les coordonnées de mon (ma) filleul(e) ou de son école ?

Puis-je avoir les coordonnées de mon (ma) filleul(e) ou de son école ?

Votre filleul(e) habite généralement un village dépourvu de services postaux. Nos équipes sur place se chargent donc de transmettre le courrier à intervalles réguliers.

×

Je dois faire face à un évènement imprévu, puis-je cesser mon parrainage ? Que se passe-t-il alors pour le projet ou l’enfant parrainé ?

Je dois faire face à un évènement imprévu, puis-je cesser mon parrainage ? Que se passe-t-il alors pour le projet ou l’enfant parrainé ?

Le parrainage est un engagement sur le long terme que vous pouvez interrompre à tout moment et sur simple demande de votre part. Il suffit de nous en informer par courrier à Aide et Action, Service Parrains-Donateurs, 53 Bd de Charonne, 75545 Paris Cedex 11, ou par mail à parrainage@aide-et-action.org. Nous stopperons alors votre parrainage (en cas de prélèvements automatiques, nous vous remercions de nous prévenir avant le 20 du mois en cours pour que nous puissions prendre en compte votre demande dès le mois suivant).
Nos prévisions tiennent compte les aléas de la vie qui peuvent vous forcer à interrompre votre engagement. L’utilisation de nos fonds pour financer l’ensemble de nos projets nous permet, quelle que soit votre décision, de tenir nos engagements auprès des communautés. L’arrêt de votre parrainage n’aura donc aucune incidence directe sur les enfants parrainés, ni sur les projets en cours.

×
Toutes les questions

Une équipe à votre écoute

Vos interlocuteurs vous répondent
de 9h à 13h et de 14h à 18h
du lundi au vendredi
(17h le vendredi)

Khadija et Jean-Pierre

+33 (0)1 55 25 70 00
parrainage@aide-et-action.org