L’éducation dans le monde de 2015: bilans et défis


Hier. Il y a 15 ans, 189 chefs d’état se sont mis d’accord sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement. Tous, à l’unisson, ont acté que d’ici à 2015, ils auraient réduit la faim, la pauvreté, la maladie dans le monde et qu’ils parviendraient à faire de l’éducation primaire pour tous une réalité.

Aujourd’hui. Le suspens n’a pas lieu d’être. En dépit d’efforts certains, parfois intenses, parfois moins, l’éducation primaire universelle reste un souhait. A l’heure actuelle, 57 millions d’enfants en âge d’aller à l’école primaire en sont privés.  Ce à quoi s’ajoutent 63 millions d’adolescents non scolarisés et 250 millions d’enfants qui sortent de l’école sans avoir les compétences de base.

Demain. L’éducation est sur toutes les lèvres. Au niveau mondial, organisations internationales et chefs politiques s’interrogent tout au long de l’année 2015 sur les actions à développer pour finalement faire de l’éducation pour tous une réalité d’ici à 2030. En France, l’éducation est sous le feu des projecteurs depuis les attentats de début janvier. On la passe à la loupe, on l’interroge.  A quoi ressemble l’éducation ? Qui enseigne ? Qu’apprennent les enfants ? Comment ? Dans quelles conditions ?

Alors que les questions se bousculent, Aide et Action est allée à la rencontre de parents, enfant, enseignants dans 9 pays différents pour découvrir la réalité de l’éducation d’aujourd’hui et ce à quoi elle devrait ressembler demain. Plongez dans « La Parole aux Sans-Voix », une étude complète sur la situation de l’éducation dans le monde.