Pour une éducation au cœur du nouveau partenariat France–Afrique, la France doit revoir à la hausse son aide internationale à l’éducation

L’éducation sera la priorité absolue des relations France-Afrique a annoncé Emmanuel Macron la veille du Sommet UE-Afrique en Côté d’Ivoire. Pour l’heure, l’aide de la France à l’éducation dans le monde reste pourtant très faible et met en péril l’avenir du continent.

Éducation : la société civile appelle les pays en développement à investir

A l’heure où les plus grandes institutions internationales reconnaissent l’urgence et la gravité de la crise de l’éducation, (manque de financement, crise des apprentissages, exclusion scolaire persistante…), les organisations de la société civile appellent les gouvernements des pays en développement à accroître leurs dépenses totales en matière d’éducation pour que celles-ci atteignent 20 % de leur budget national.

Lire la suite

Alice Albright : « Pour faire face à la crise mondiale de l’éducation, il faut des initiatives à la hauteur de mesures prises pour lutter contre les grandes pandémies »

Le monde fait face à une grave crise en matière d’éducation. Pour autant, l’aide internationale allouée à l’éducation n’atteint que 16 milliards de dollars par an. Pour Alice Albright, directrice du Partenariat mondial pour l’éducation, il est nécessaire de créer un fonds semblable à ceux créés dans les années 2000 pour lutter contre le sida ou la tuberculose.

Lire la suite